La révolution grise

À l’aube de la cinquantaine, la comédienne Geneviève Langlois décide de couper ses cheveux courts et de laisser pousser sa vraie couleur naturelle : gris blanc. Aux prises avec des mèches blanches depuis sa vingtaine, Geneviève a mis un point final à l’esclavage de la teinture.

Cependant, elle ne se doutait pas à quel point cela susciterait autant de commentaires de la part de son entourage tout en ayant un impact réel sur son travail.

Pour elle, cette transition au gris est devenu un véritable chemin initiatique se transformant en quête personnelle.

L’âgisme et le sexisme ont-ils toujours la belle part dans notre société ?

Doit-on encore lutter contre l’invisibilisation des femmes de 50 et plus ?

Ou est-ce plutôt une façon de s’affirmer et de se révéler à soi-même ?

Format : 60 minutes
Diffuseur : Radio-Canada et RDI